Endométriose et fertilité

Endométriose et fertilité :
Réponses aux questions fréquemment posées

01/03/18

Endométriose et fertilité : Réponses aux questions fréquemment posées

Le retard dans le diagnostic de l'endométriose fait que beaucoup de femmes qui souffrent de cette maladie ont également des problèmes de fertilité. Par conséquent, si vous êtes jeune et que vous pressentez que vous pouvez souffrir d'endométriose, ou si celle-ci vous a déjà été diagnostiquée, et que vous désirez être mère, demandez à votre gynécologue de vous faire les tests nécessaires pour évaluer les options qui s'offrent à vous.

Chez Dexeus Mujer, nous disposons d'une unité réservée à l'endométriose depuis plus de dix ans et possédons une grande expérience dans le diagnostic et le traitement de cette maladie, car nous avons un très grand nombre de consultations. Rien qu'en 2016, nous avons pris en charge plus de 1 300 femmes. Par ailleurs, en tant que centre spécialisé en gynécologie, en obstétrique et en assistance médicale à la procréation, nous sommes en mesure de les conseiller et de répondre à leurs besoins, que ce soit en matière de problèmes de fertilité ou de chirurgie et de suivi de la grossesse. Le Dr Pere Barri Soldevila, responsable de l'unité d'endométriose de Dexeus Mujer, répond ci-après à certaines des questions les plus fréquemment posées en consultation sur l'endométriose et la fertilité.

Pourquoi cette maladie affecte-t-elle la fertilité ?
L'endométriose provoque souvent des adhérences qui perturbent la fonction des trompes. En outre, il existe des mécanismes plus complexes qui font que le développement des ovules et l'implantation des embryons ne se produisent pas de manière optimale.

Quels traitements peuvent l'améliorer ?
Le traitement doit toujours être individualisé et adapté à chaque patiente, comme un costume sur mesure. Nous en conseillons un ou un autre en fonction de l'inconfort que ressent la patiente, de son désir de maternité et de son âge. Les options sont essentiellement le traitement médico-hormonal, la chirurgie et les techniques d'assistance médicale à la procréation.

De quelle manière les techniques d'assistance médicale à la procréation peuvent-elles aider ?
Il existe plusieurs options d'assistance médicale à la procréation qui peuvent accroître les chances de grossesse. Selon l'étendue de la maladie, le résultat des traitements préalables et l'âge, une technique ou une autre est conseillée.

Dans quels cas ces techniques sont-elles indiquées ?
Chez les patientes de plus de 38 ans qui souffrent d'endométriose ou chez les patientes opérées dont les possibilités de grossesse spontanée sont présumées faibles.

Quel est le taux de réussite de la FIV dans l'endométriose ?
Il est très variable. Cela dépend de l'étendue de la maladie, de l'âge et du type de technique proposée. L'endométriose peut diminuer le nombre d'ovules disponibles, mais elle a moins d'effet sur leur qualité. Pour être en mesure de fournir des informations individualisées, une étude approfondie du couple est nécessaire. Si la patiente a une réserve ovarienne faible mais un utérus sain, le taux de réussite de techniques telles que la fécondation in vitro avec don d'ovocytes peut être supérieur à 50 %.

Est-il vrai que les symptômes peuvent s'améliorer à la suite d'une grossesse ?
Oui, grâce au « traitement hormonal » qu'implique la grossesse, les symptômes peuvent s'améliorer et la maladie peut être contrôlée par des traitements plus simples.

 

Retour à Dernières nouvelles

Partager:

Go to top