Et si la ménopause apparaît avant l’heure... ?

Ménopause précoce : causes et conseils utiles

04/04/18

Early menopause: causes and useful tips

Chez certaines femmes, les ovaires cessent de fonctionner plus tôt que prévu. Lorsque cela se produit avant 40 ans, les médecins l'appellent « insuffisance ovarienne précoce ».

Cela indique qu'une femme cesse d'être fertile, mais également que la capacité de ses ovaires à produire des hormones diminue, ce qui peut affecter sa santé et son bien-être, « car les hormones féminines ont de nombreuses fonctions, au-delà des fonctions liées à la reproduction : elles contribuent notamment au maintien de la densité osseuse, de l'équilibre de la température corporelle et de celui du derme, protègent le système cardiovasculaire, stimulent la lubrification et le désir sexuel, et favorisent la mémoire », explique la Dre Beatriz Álvaro, gynécologue spécialisée en endocrinologie gynécologique et reproduction à Dexeus Mujer.

Elle survient parfois après un traitement de radiothérapie, de chimiothérapie ou de chirurgie ovarienne, mais, dans la plupart des cas, la cause est inconnue et l'on pense que la génétique joue un rôle important.

Actuellement, le traitement repose sur les hormones de substitution qui remplacent celles que les ovaires devraient produire, pour éviter les effets négatifs à court et long terme.

Pour prévenir certains des symptômes et risques associés à l'absence de production naturelle d'œstrogènes, il est possible d'adopter une alimentation saine, incluant un bon apport de calcium (produits laitiers, fruits secs, poissons bleus), de prendre le soleil 5 minutes par jour sans protection pour favoriser la synthèse de la vitamine D, et d'avoir une activité physique régulière pour maintenir la masse osseuse, le tonus musculaire et une bonne santé cardiovasculaire. Il est également fondamental d'éviter le surpoids.

Si l'on souhaite avoir un enfant, la seule option, dans cette situation, est le recours au don d'ovules. Il peut aussi être utile de chercher un soutien psychologique, car « l'arrêt de la fonction ovarienne peut entraîner des troubles de l'humeur, une vulnérabilité émotionnelle et altérer le sentiment de féminité. L'aide d'un professionnel n'est pas à négliger au moment du diagnostic et pour effectuer un suivi », déclare la Dre Beatriz Álvaro.

 

Retour à Dernières nouvelles

Partager:

Go to top