Visite du professeur Dirk Timmerman, MD, PhD, FRCOG, à Santé de la femme Dexeus

Visite du professeur Dirk Timmerman, MD, PhD, FRCOG, à Santé de la femme Dexeus

29/01/16

Dexeus - Visite du professeur Dirk Timmerman, MD, PhD, FRCOG, à Santé de la femme Dexeus

Professeur titulaire en obstétrique et gynécologie à KU Leuven et chef de clinique de gynécologie bénigne et d’échographie gynécologique à l’hôpital universitaire Leuven, en Belgique. Ses principaux intérêts sont l’échographie gynécologique, les grossesses précoces et les fausses couches, ainsi que le dépistage et la stadification des cancers gynécologiques.

Il est fondateur et coordonnateur du groupe IOTA (International Ovarian Tumor Analysis), comprenant plus de 40 centres à travers le monde. Le groupe IOTA a pour but de mettre au point de nouveaux algorithmes pour le dépistage du cancer de l'ovaire et une prise en charge optimale des tumeurs annexielles.

Il est co-auteur de plus de 300 articles publiés dans des revues scientifiques internationales et a assisté à plus de 400 réunions internationales. Son indice h est 41 (ISI Web of Knowledge).

Il a été rédacteur de la revue Ultrasound in Obstetrics and Gynaecology (IF 3.8) et est réviseur habituel pour environ 20 revues internationales. Entre 2003 et 2011, il est élu membre du conseil d’ISUOG (Société internationale d’échographie en obstétrique et gynécologie de plus de 10 000 membres). En 2014, il est réélu membre du conseil d’ISUOG.

Membre du comité scientifique d’ISUOG (de 2013 à nos jours). Depuis 2008, il est membre du conseil médical de UZ Leuven et a été réélu en 2011. Depuis 2010, il est président du fonds de recherche clinique de l’hôpital universitaire Leuven. En 2012, le conseil du RCOG (Collège royal des obstétriciens et des gynécologues) a approuvé sa nomination au conseil consultatif international du TOG (Obstétriciens et gynécologues) et, en 2013, il devient rédacteur en chef adjoint de la revue TOG. En 2011, il est réélu président de la société Flanders Ultrasound.

En 2014, il devient investigateur clinique sénior du fonds de recherche scientifique (FWO) de Flandre. Cela implique qu’il est en partie libéré des responsabilités cliniques pour se consacrer davantage à la recherche clinique.
Le 23 avril 2014, il reçoit le prix InBev Baillet-Latour pour la recherche clinique décerné par Sa Majesté la reine de Belgique à l’Académie royale de médecine pour son travail concernant la « Recherche multicentrique sur les modèles prédictifs pour la caractérisation des tumeurs ovariennes ».
Il a obtenu son post-doctorat ad eundem au Collège royal des obstétriciens et des gynécologues (RCOG, Londres, 26 septembre 2014).

 

Retour à Dernières nouvelles

Partager:

Go to top