La grossesse

Le 14ème jour

Le premier examen de grossesse doit être réalisé quatorze jours après la ponction folliculaire.

Si vous n’avez toujours pas eu vos règles au 14e jour, il sera procédé à une analyse hormonale βHCG dans le sang le jour même. Si vous ne pouvez pas vous soumettre à cette analyse, vous pouvez faire un test de grossesse deux jours plus tard. Si vos règles surviennent avant le 14e jour, vous devrez nous en informer par téléphone.

Si vous vivez en dehors de Barcelone et ne pouvez pas vous rendre au centre, nous vous donnerons les instructions à suivre par téléphone pour vérifier si la grossesse a abouti.

Surtout, n’oubliez pas que certains traitements peuvent entraîner une aménorrhée (absence de règles).

Aussi bien en cas de réussite que d'échec de la grossesse, veillez à rester en contact permanent avec l’équipe de FIV afin que nous puissions décider de la marche à suivre.

Vous devrez attendre quelques mois avant de recommencer un cycle de FIV. Durant cette période, il convient de continuer à noter la date de vos règles.

La grossesse

Les résultats du « 14e jour » indiquent si les embryons transférés se sont implantés, mais dans la mesure où il ne s’agit là que des tout premiers stades de la grossesse, il est encore trop tôt pour savoir si la grossesse va être évolutive.

Dans certains cas, des analyses de sang successives seront effectuées pour surveiller le taux d’hormone ßHCG pendant les deux premières semaines de la grossesse.

Si l’évolution est favorable, vous devrez faire une échographie afin de confirmer la grossesse. Ceci nous permettra également de savoir s’il s’agit d’une grossesse unique ou multiple. Dans la mesure où le rythme cardiaque du fœtus ne peut pas toujours être observé lors de la première échographie, il sera souvent nécessaire de refaire une échographie quelques jours plus tard.

Les grossesses multiples sont plus fréquentes après une FIV (20 %) qu’en cas de conception naturelle (1 à 2 %). Ceci est dû au fait que, dans certains cas, le transfert embryonnaire est réalisé avec plus d’un embryon. De fait, la probabilité d’avoir des triplés est très faible. La première échographie montre parfois la présence de plusieurs sacs gestationnels, ce qui ne veut pas dire qu’ils vont tous se développer. Ainsi, il sera procédé à l’évaluation de leur viabilité par le biais d’échographies successives. Votre médecin vous informera de la date des échographies.

Les gestations obtenues par FIV ne nécessitent aucun traitement particulier pendant le déroulement de la grossesse. Il suffit de suivre les indications du gynécologue qui va contrôler la grossesse.

Après une FIV, tout comme en cas de conception naturelle, il existe un risque de fausses couches, de grossesses ectopiques et de malformations qu’il convient de diagnostiquer et de traiter au moment opportun.

  • Le taux de fausses couches après une FIV est d’environ 15 %, le risque étant plus élevé aux premiers stades de la grossesse qu’au cours d’une gestation plus avancée.
  • Le risque de grossesse ectopique (gestation extra-utérine) après une FIV est de 1 %. L’échographie est le seul examen permettant de confirmer une grossesse ectopique. En ce cas, vous devez consulter immédiatement votre gynécologue.
  • La possibilité de malformations dans le cadre d’une grossesse FIV est la même que dans les cas de conception naturelle. Généralement, un embryon porteur d’anomalies chromosomiques cesse de se développer rapidement, avant même que l’implantation n’ait lieu. Certains de ces embryons peuvent réussir à s’implanter mais meurent avant le troisième mois. En effet, comme en procréation spontanée, moins de 1 % de ces embryons arrivent à terme et produisent un enfant atteint d’une anomalie.

Si vous souhaitez bénéficier d’un diagnostic prénatal (biopsie chorionique, amniocentèse) pour vous éviter le moindre souci à cet égard ou parce que vous appartenez à un groupe de parents à risque (antécédents familiaux ou âge avancé), vous devrez le signaler à votre médecin. Les examens prénataux sont réalisés entre la 9e et la 16e semaine de gestation.

L’accouchement

En ce qui concerne la date prévue de l’accouchement, on estime qu’une grossesse normale dure 40 semaines à compter des dernières règles.

Dans le cas des patientes de FIV, on prend comme date théorique des dernières règles le quatorzième jour avant la ponction folliculaire.

Le choix du mode d’accouchement (par voie basse ou par césarienne) sera effectué par le médecin en fonction des caractéristiques de chaque patiente.

Partager:

Go to top