À quoi le test d’ovulation consiste-t-il ?

Le test d’ovulation a comme but déterminer le jour de l’ovulation avec le maximum de précision.

  • L’échographie vaginale
    permet d’observer les ovaires et de vérifier la taille et le rythme de croissance du follicule qui se trouve dans l’un des ovaires (l’ovule est situé à l’intérieur du follicule). Le follicule augmente de taille au fur et à mesure de sa maturation. On considère qu’un follicule est mature ou prêt à ovuler lorsque son diamètre atteint au moins 18 millimètres.
  • L’analyse d’urine:
    permet de détecter la hausse de l’hormone LH. Cette hormone augmente brusquement 24 heures avant l’ovulation.
  • L’analyse de sang:
    permet de connaître le niveau d’œstrogènes (l’œstradiol), une hormone féminine qui se produit dans les ovaires et augmente à mesure que l’ovule mûrit dans le follicule. Afin d’évaluer la réponse, il peut être utile de réaliser un traitement de stimulation de l’ovulation.

 

Le premier test intervient 2 à 3 jours avant l’ovulation présumée. Après chaque test, on fixe la date du test suivant (les tests sont réalisés quotidiennement à partir d’une taille folliculaire de 18 mm).

On pratique en moyenne 3 à 4 tests par cycle. Il faut compter environ 3 à 8 jours entre le premier test et le jour de l’insémination.

En cas d’administration d’un traitement de stimulation, les dates des tests et les doses nécessaires sont fixées en fonction de la réponse observée au niveau des ovaires.

Partager:

Go to top