Une étude explique la cause de l’accumulation d’ATP dans l’endométriose

Une étude explique la cause de l’accumulation d’ATP dans l’endométriose

L’endométriose est une maladie caractérisée par la présence de tissu endométrial en dehors de l’utérus. L’adénosine triphosphate (ATP) est une molécule impliquée dans le processus inflammatoire associé à cette maladie, qui a une influence sur deux de ses principaux symptômes : la douleur et les problèmes de fertilité.

Le système de signalisation purinergique, qui regroupe l’ensemble des réponses biologiques à des molécules telles que l’ATP ou l’adénosine, agissant comme des messagers extracellulaires, est impliqué dans l’activité reproductive et est déficient dans des pathologies qui ont une composante inflammatoire, comme l’endométriose.

Un groupe de chercheurs de diverses institutions, dont des experts en endométriose de l’équipe médicale du centre Dexeus Mujer, a mené une étude multicentrique pour voir si des altérations de l’expression de certaines des enzymes qui régulent ces messagers pourraient être impliquées dans l’accumulation d’ATP dans le tissu endométrial. Les résultats ont montré que l’altération de l’expression de certaines ectonucléotides observée dans l’endométriose favorise bien l’accumulation de cette molécule dans le tissu endométrial. Selon les auteurs, les résultats de cette étude ouvrent la voie au développement de nouvelles stratégies pour le traitement de l’endométriose.

Impaired Expression of Ectonucleotidases in Ectopic and Eutopic Endometrial Tissue Is in Favor of ATP Accumulation in the Tissue Microenvironment in Endometriosis.

Trapero C, Vidal A , Fernández-Montolí ME, , Coroleu B, Tresserra F, Barri P, Gómez de Aranda I, Sévigny J, Ponce J, Matias-Guiu X, Martín-Satué M.

Int J Mol Sci. 2019 Nov 6;20(22). pii: E5532. doi: 10.3390/ijms20225532.

Demandez des informations

(+34) 93 227 48 96

Ou remplissez ce formulaire et nous vous contacterons le plus tôt possible

Je souhaite être informé des nouveautés concernant Dexeus Mujer et recevoir la newsletter :
Pour plus d'informations, contactez notre Service d'accueil de la patiente étrangère.