Transférer plus d'un embryon augmente le risque de complications obstétricales et périnatales

Transférer plus d'un embryon augmente le risque de complications obstétricales et périnatales

L'objectif de cette étude, réalisée par le service de médecine de la reproduction de Santé de la femme Dexeus et dirigée par la Dre. Elisabet Clua et par la Dre. Eva Meler, directrice de R+D de la section d'obstétrique du même centre, était de décrire les complications obstétricales et périnatales dans les grossesses obtenues par des traitements d'assistance médicale à la procréation appliqués dans le cadre de programmes de don d'ovocytes.

À cette fin, les auteurs ont fait une étude rétrospective sur un total de 225 grossesses à fœtus unique, 113 grossesses multiples et 447 nouveau-nés chez des patientes qui avaient suivi des traitements dans le centre.

L'étude a montré que l'incidence de complications obstétricales était plus grande dans les cas de grossesses multiples comparativement aux grossesses à fœtus unique, car le pourcentage de prééclampsie (24,8 % contre 8 %), de rupture prématurée de membranes (9,7 % contre 1,8 %) et d'accouchements prématurés (54,9 % contre 10,2 %) était supérieur. De même, l'indication de césarienne dans une grossesse multiple était aussi plus élevée : 81,4 % contre 64 %. L'âge maternel est aussi un facteur décisif, car l'indication de césarienne chez des femmes enceintes d'un seul bébé a été plus importante parmi celles qui avaient plus de 40 ans : 73,5 % contre 49,4 %.

Quant aux problèmes périnataux, l'incidence de complications, comme le faible poids à la naissance (moins de 2 500 g) ou la nécessité de recevoir des soins intensifs, a également été plus grande dans le cas des bébés nés de grossesses multiples : 61,1 % contre 8,2 %, dans le cas de bébés de faible poids, et 15,2 % contre 4,7 %, dans les admissions en soins intensifs. De même, la mortalité périnatale a été de 13,5 ‰ des bébés nés après une grossesse multiple, tandis que pour les grossesses à fœtus unique analysées au cours de l'étude aucun cas n'a été enregistré.

Compte tenu de ces résultats, les auteurs indiquent la nécessité de proposer un conseil préconceptionnel aux parents et aux femmes qui suivent des traitements d'assistance médicale à la procréation dans le cadre de programmes de don d'ovocytes, afin de les informer de ces complications et de leur recommander l'avantage que peut représenter le transfert d'un seul embryon par cycle, pour éviter ainsi les éventuels risques obstétricaux et périnataux.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Gynecological Endocrinology.

Obstetric and perinatal complications in an oocyte donation programme. Is it time to limit the number of embryos to transfer?
Clua E, Meler E, Rodríguez D, Coroleu B, Rodríguez I, Martínez F, Tur R.
Gynecol Endocrinol. 2016 Apr;32(4):267-71. doi: 10.3109/09513590.2015.1111330
Article originel

Demandez des informations

(+34) 93 227 48 96

Ou remplisez ce formulaire et nous vous contacterons le plus tôt possible

Je souhaite être informé des nouveautés concernant Dexeus Mujer et recevoir la newsletter :
Pour plus d'informations, contactez notre Service d'accueil de la patiente étrangère.