Programme de préservation de la fertilité chez les patientes oncologiques

Pour que toute femme en âge de procréer, chez laquelle un cancer est détecté, n'ait pas à renoncer à la maternité

30 % des cancers affectent des femmes en âge de procréer. Les traitements chimiothérapeutiques empêchent ces femmes d'avoir un enfant pendant 5 années après la fin du traitement.

Pendant cette période, elles vivent dans l'angoisse, car elles ne savent pas si le traitement les aura ou non rendues stériles.

Programme de préservation de la fertilité chez les patientes oncologiques

Dans le cadre de ses activités d'assistance médicale à caractère social, la Fondation Dexeus Mujer, grâce aux professionnels du centre Dexeus Mujer, a mis en place un programme gratuit de préservation d'ovocytes ou de tissu ovarien chez les patientes oncologiques en prétraitement de chimiothérapie, en vue de préserver leur future fertilité.

En quoi cela consiste-t-il

L'unité de préservation de la fertilité de Dexeus Mujer propose à toutes les femmes concernées en âge de procréer la possibilité de congeler gratuitement les ovocytes et le tissu ovarien, afin qu'elles puissent les utiliser après avoir surmonté la maladie, et devenir mères, si elles le souhaitent, car le traitement chimiothérapeutique peut entraîner la stérilité.

Elle offre également 5 années de congélation gratuite.

Les avancées en matière de diagnostic et de traitement du cancer ont considérablement accru l'espérance de vie des patients, permettant souvent de reprendre un projet de procréation une fois la maladie surmontée.

La stérilité est l'un des principaux effets secondaires des traitements oncologiques (chimiothérapie/radiothérapie) ou immunosuppresseurs nécessaires pour traiter le cancer ou certaines maladies auto-immunes. Chez les jeunes femmes, ils peuvent provoquer une insuffisance ovarienne prématurée ou l'arrêt de la fonction ovarienne, et chez les hommes, des altérations dans la production de spermatozoïdes.

Les dommages causés par ces thérapies dépendent de plusieurs facteurs : l'âge, la fertilité antérieure, le type de pathologie et les médicaments utilisés. C'est la raison pour laquelle dans ces cas-là et dans la mesure du possible, il est conseillé d'avoir recours à la préservation de la fertilité avant de commencer le traitement oncologique.

Le programme gratuit de préservation de la fertilité proposé par Dexeus Mujer à ses patientes oncologiques a été lancé en 2009 et s'inscrit dans le cadre des activités d'assistance médicale à caractère social menées par la Fondation Dexeus Mujer. L'intervention permet de prélever des ovocytes ou du tissu ovarien ultérieurement congelés et doit toujours être effectuée avant l'intervention chirurgicale ou le début de la chimiothérapie.

Profil des patientes

Nous avons à ce jour réalisé plus de 160 interventions de préservation de la fertilité chez des patientes oncologiques, ce qui représente environ 10 % des traitements de préservation entrepris, car leur nombre dans le cadre de l'action sociale a augmenté au cours des dernières années.

L'âge moyen des patientes oncologiques qui bénéficient de ce traitement est de 34 ans, tandis que celui des patientes qui recourent au traitement dans le cadre de l'action sociale est de 36,5 ans.

Le coût du traitement de préservation est d'environ 3 000 euros et la Fondation Dexeus Mujer et l'Hospital Universitari Dexeus prennent en charge tous les frais qui en découlent.


Collaboration

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire un don pour couvrir le coût des interventions de ces patientes sur la plateforme www.migranodearena.org

Voici tous nos programmes d'action sociale en cours auxquels vous pouvez collaborer en effectuant de petits dons solidaires.
Vous n'avez qu'à choisir le programme et le montant du don !

 

 

Demandez des informations

(+34) 93 227 48 96

Ou remplisez ce formulaire et nous vous contacterons le plus tôt possible

Je souhaite être informé des nouveautés concernant Dexeus Mujer et recevoir la newsletter :
Pour plus d'informations, contactez notre Service d'accueil de la patiente étrangère.